juillet 2015

Impact de la crise burundaise sur les enfants de moins de 18 ans.

La crise sociopolitique que traverse le Burundi n’épargne pas les enfants de moins de 18 ans. Depuis l’ouverture du centre de rééducation  des mineurs en conflit avec la loi de Ruyigi, le 24 avril 2015, l’effectif des mineurs incarcérés augmente chaque mois (Avril : 31 ; Mai :37 ; Juin :39 ; Juillet : 49). Le passage de 39 à 49 enfants  entre juin et juillet  est un cas particulier qui s’expliquerait par le fait que 10  enfants arrêtés et incarcérés le 28/7/2015 sont accusés d’atteinte à la sureté de l’Etat.

Peu importe les circonstances, la vie mérite d’être célébrée : Joyeux anniversaire Oma

La joie de la vie ne dépend pas des conditions ou des circonstances dans lesquelles on se trouve, mais de la disponibilité du cœur à la célébrer. 

Hôpital REMA – Service de kinésithérapie

Depuis 2012, l’hôpital REMA a initié le service de kinésithérapie. C’était en novembre 2014 qu’un volontaire kinésithérapeute belge, Mr Damien VERRIEST a développé d’avantage ce service. Ce dernier doit désormais répondre au besoin grandissant de rééducation post-opératoire et de réadaptation aux handicaps. L’hôpital REMA a reçu un kit de kiné de la part  de l’Association pour la Promotion de l’Education et de la Formation à l’Etranger (APEFE) et Ministère de la Santé Publique et de la Lutte contre le Sida équivalent de 10.000€.

La Maison Shalom ne les abandonne pas, même en EXIL

Malgré les problèmes que traverse le Burundi, la Maison Shalom reste confiant de la bonne sortie de la crise et reste auprès des personnes nécessiteuses.