Centre d'enseignement des métiers

Printer-friendly version

Après la signature de l’accord de paix au Burundi en 2003, la Maison Shalom a initié un programme d'enseignement des métiers en vue de répondre au besoin de formation professionnelle d’un nombre élevé d’enfants soldats démobilisés, d’enfants de la rue, de personnes rapatriées, d’orphelins de guerre et d’autres enfants défavorisés.

L'impact positif de ce programme de formation est très visible à Ruyigi, puisqu'il n'y a plus d'enfants de la rue qui mendient dans le centre-ville. Une situation qui diffère complètement de la situation que l'on peut observer dans les chefs-lieux des autres provinces du pays.

Les emplois créés dans le sillage de cette initiative à permis à de nombreux jeunes de se réinsérer professionnellement dans la communauté.

Depuis 2005 jusqu’en 2011, 1770 jeunes gens ont ainsi pu être formés : 206 en menuiserie, 30 en maçonnerie, 166 en couture, 172 en mécanique auto, 100 dans l'auto-école, 777 en agri-élevage, 159 en savonnerie et 80 en plomberie. En 2012, 88 jeunes sont en formation : 26 en couture, 17 en menuiserie, 10 en plomberie, 29 en mécanique auto et 6 en autoécole.

Infos détaillés