Accompagnement psychosocial des réfugiés burundais au Rwanda

Printer-friendly version

Contexte

Une bonne partie de ces réfugiés qui vivent en dehors du camp des réfugiés ont encore des séquelles de traumatismes subies lors des tortures, blessures par balles ou grenades qui vont même jusqu’à l’amputation de certains membres, tandis que d’autres ont des maladies chroniques. Ces catégories de réfugiés sont obligés de rester dans les centres urbains parce qu’ils y sont hospitalisés ou pour avoir facilement accès aux soins médicaux mais ils n’ont pas de moyens pour assurer leur subsistance.

La Maison Shalom Rwanda leur fournit une assistance en attendant qu’ils trouvent d’autres moyens pour vivre dans les centres urbains ou que leur état de santé leur permette de survivre dans les camps de réfugiés.

Objectif spécifique

L’objectif spécifique du projet est de fournir les moyens de subsistance et une assistance médicale aux réfugiés urbains résidant au Rwanda pendant une certaine période, en attendant qu’ils trouvent d’autres moyens pour assurer leur survie ou que leur  état de santé leur permette de vivre dans le camp des réfugiés.

Activités déjà réalisées en 2016

  • 317 familles ont reçu une aide d’urgence en vivres et non vivres.
  • 33 personnes ont bénéficié d’une assistance médicale
  • 34 personnes ont bénéficié des frais de transport pour quitter les milieux urbains