La Maison Shalom ne les abandonne pas, même en EXIL

Printer-friendly version
La Maison Shalom ne les abandonne pas, même en EXIL

Malgré les problèmes que traverse le Burundi, la Maison Shalom reste confiant de la bonne sortie de la crise et reste auprès des personnes nécessiteuses.

Suite à sa vocation d’origine, la Maison Shalom qui, était dans le grand tournant de l’humanitaire vers le développement communautaire durable, doit reprendre, malgré ses efforts des 22 ans écoulés, l’allure humanitaire pour venir en aide aux personnes en situation de difficulté. C’est notamment l’assistance aux victimes de la crise, dont les enfants emprisonnés, blessés et les familles ayant perdu leurs enfants dans la ville de Bujumbura.

La même crise a occasionné la fuite de plus de 150.000 burundais vers les pays limitrophes. A titre indicatif, seulement au Rwanda au 05 juillet, il y avait 62.442 burundais réfugiés (Camp de Mahama : 29.216, Bugesera : 12.621, Nyagatare : 590, Nyanza : 877, les différentes villes du Rwanda 10.031) dont plus de 50% sont des enfants. 
Parmi ces réfugiés, des jeunes que la Maison Shalom a fait grandir, rescapés après les massacres de 1993 qui, après 22 ans d’espoir ont construit leur vie, et qui se retrouvent obligés de fuir le pays pour éviter de revivre le cauchemar d’il y a tout ce temps.

Le cas frappant est celui de Dominique, tirés des étendues de sang, blessé à mort à coups de machettes, œil droit défoncé… Il a été évacué par Maison Shalom, soigné en Allemagne grâce aux Amis de la Maison Shalom. Il n’a pas attendu les scènes de son enfance et a pris le large avec sa femme et ses deux enfants vers le camp de Mahama à l’est du Rwanda où nostalgiquement Maggy les retrouve.

Beaucoup de familles et d’enfants bénéficiaires des différents programmes de la Maison Shalom ont quitté le Burundi .Elle ne les abandonne pas, même en exil. 
C’est pour cette raison que les équipes de Maison Shalom ont effectué des visites d’encouragement et de soutien dans les  familles réfugiées dans les différentes villes du Rwanda et au camp de Mahama pour se rendre compte de leurs besoins humanitaires en vue d’y contribuer soit directement par ses programmes ou indirectement par les moyens de plaidoyer.   

Vous pouvez soutenir les actions de la Maison Shalom en faveur des réfugiés burundais sur les comptes suivants :

Intitulé : MAISON SHALOM
- EUR :   00040    0679491    39
- USD :   00040    0679490    38
- Nom de la Banque : Bank Of Kigali
- N° 6112, avenue de la Paix
- BP : 175 Kigali
- SWIFT CODE : BKIGRWRW

E-mail : bk@bk.rw

Web site : www.bk.rw