Témoignage

Printer-friendly version
Témoignage

« J’étais taximan à Bujumbura et je gagnais très bien la vie de ma famille (ma femme et trois enfants)… jusqu’au 04 mai 2015, le jour où les balles de la police ont écrasé mon genou gauche …ma jambe a été amputée. Aujourd’hui, je retrouve de l’espoir parce que la Maison Shalom m’a beaucoup aidé. Après l’assistance médicale, je suis la formation en coupe et couture et j’espère pouvoir gagner ma vie retrouver la dignité de ma famille qui vit avec moi en exil. »

 « ...et je serais très reconnaissant d’avoir une prothèse pour pouvoir marcher...»