Education : Premier Trimestre 2016

Printer-friendly version
Education : Premier Trimestre 2016

Introduction 

Grâce à l’appui financier de Bridderlech Deelen, Christian Solidarity International Luxembourg et de la Fondation Jean Francois Peterbroeck de Belgique la Maison Shalom appui dans l’encadrement des enfants en âge pré-scolaire pour que les mamans soient libres afin de pouvoir travailler, nous appuyons les jeunes refugiés burundais qui n'ont pas terminé leurs études à accéder à la formation professionnelle dans les différentes écoles des métiers du Rwanda et les élèves élites burundais à accéder aux écoles secondaires à internat pour étudier dans les meilleures conditions.

L'objectif est que les enfants et les jeunes réfugiés ne soient pas affectés négativement par le fait d'être refugiés . En intégrant les écoles à internat du Rwanda, ils étudient dans les mêmes conditions que les autres élèves rwandais.

  1. Pré-scolaire
    Après la mise à niveau en anglais de 90 enfants de l’école primaire, la Maison Shalom appui le suivi et  l’encadrement de 100 enfants de l’âge pré-scolaire. Il s’agit des enfants de moins de 4 ans  qui bénéficient d’une éducation convenable, une alimentation adaptée et de ce fait, leurs mamans qui, la plupart bénéficient du programme de micro crédits, peuvent avoir un temps suffisant pour travailler et avoir quoi nourrir leurs familles.
  2. Scolaire
    En partenariat avec les ministères en charge des réfugiés et de l’Education, 134 jeunes réfugiés ont été admis dans différentes écoles rwandaises à internats. Le premier trimestre est déjà terminé et  malgré les défis d’adaptation au nouveau système scolaire, leurs résultats au premier trimestre sont très satisfaisants.   
    20% des élèves ont plus de 75 % et 70% ont plus de 60%
  1. Professionnelle
    150 jeunes réfugiés en cours d'apprentissage des métiers (Couture, maçonnerie, soudure, plomberie, tresses et coiffures, beauté et esthétique, vidéo production, art culinaire,…) dans les différentes écoles des métiers du Rwanda dont 50 externes et 100 internes.
  2. Universitaire 
    Pour permettre aux jeunes réfugiés qui ont interrompu et qui débutent leur formation universitaire d’avoir le niveau requis pour fréquenter les universités au Rwanda ou ailleurs, Maison Shalom a mis en place un programme de mise à niveau en anglais pour 425 étudiants réfugiés burundais pour une période de trois mois. Cette mise à niveau se passe au camp des réfugiés de Mahama avec 272 étudiants, et dans deux milieux urbains ; Kigali avec 123 et Huye 30 étudiants.