La journée mondiale de l’enfant africain 2016

Printer-friendly version
La journée mondiale de l’enfant africain 2016

40 ans après la fusillade de Soweto qui fit 172 enfants tués, 13 jours après la fusillade de Muramvya et les emprisonnements sélectifs qui ont suivi dans les différentes provinces du Burundi, nous nous levons encore pour dénoncer ces crimes en cette journée de l’enfant africain en mémoire de nos enfants tués depuis le 26 avril 2015. La Maison Shalom ne cessera jamais, ne se taira jamais chaque fois que les enfants seront en danger. La tradition de cette journée, en mémoire des enfants morts à cause de la cruauté des adultes était fêtée auprès des enfants malades, en prison ou handicapés. Aujourd’hui, en exil nous assistons une minime partie des  enfants réfugiés, tout en pensant à tous ces enfants innocents tués par la police, orphelins à cause de cette tyrannie ou qui n’ayant pas pu fuir subissent des tortures et viols de tous genres dans les prisons et ces autres qui, juste pour avoir joué avec une image sont frappés à mort et exclus des écoles.

Nous célébrons la résistance à protéger la plus grande richesse qu’a le Burundi, Les ENFANTS et nous laçons encore un appel à la paix, au respect des droits des enfants et à la dignité humaine.