Encadrement Préscolaire

Printer-friendly version
Encadrement Préscolaire

Au départ, les enfants prioritaires étaient ceux qui restaient à la maison quand les autres allaient à l’école faute de moyens de leurs parents/tuteurs. Deuxièmement, après contact avec les responsables de certaines écoles maternelles, il s’est avéré qu’il y avait des enfants qui étaient sur le point d’être renvoyés parce que les parents n’arrivaient pas à payer les frais de scolarité.
Une autre catégorie des enfants est celle dont les mamans ou tuteurs avaient bénéficié de microcrédits de la Maison Shalom pour initier des activités génératrices de revenus pour assurer la survie de leurs familles. Ces mamans faisaient face au problème d’être condamnées à rester à la maison parce que ne pouvant pas se payer les services des baby-sitters et celui de n’avoir pas les moyens de mettre leurs enfants dans les écoles maternelles.
Au total, 131 enfants (54 filles et 74 garçons) réfugiés burundais sont régulièrement inscrit dans 58 écoles maternelles et bénéficient du soutien de la Maison Shalom Rwanda pour la scolarisation.  L’appui concerne les frais de scolarité, uniformes et matériel scolaire.Ces enfants sont suivi régulièrement dans leurs familles et à leurs écoles où ils reçoivent au moins un repas par jour. Ils s'intègrent aussi facilement parce qu'ils étudient avec d'autres enfants de la communauté rwandaise et dans les mêmes conditions.

 Autrefois obligés de rester à la maison, les enfants ont accédé à une bonne éducation favorisant leur intégration. En contact avec les autres enfants rwandais, les enfants réfugiés burundais ne se sentent plus stigmatisés ou marginalisés parce qu’ils sont réfugiés. Grâce à l’appui du projet, ils ont accès à une bonne alimentation à l’école, ce qui contribue à lutter contre la malnutrition, étant donné qu’ils viennent de familles  pauvres.