Appui Economique de femmes et des jeunes

Printer-friendly version
Appui Economique de femmes et des jeunes

Les réfugiés, tant du camp que de l’extérieur du camp, sont confrontés à différents problèmes, la délinquance des jeunes suite au désœuvrement ; la prise de stupéfiants ; le désespoir suite au non accès à des ressources pour nourrir convenablement leurs familles en général et leurs enfants en particulier, le désœuvrement qui conduit à la prise excessive d’alcool ; la prostitution chez les jeunes filles pour bénéficier des biens leur permettant la satisfaction des besoins quotidiens ; L’insuffisance des moyens de subsistance.)

Pour pallier à tous ces problèmes la Maison Shalom a initié le projet d’Appui Socio-Economique des réfugiés burundais se trouvant au Rwanda pour leur permettre de s’occuper utilement et gagner leur vie et faire vivre leurs familles. Deux groupes cibles sont concernés par le projet :
Les femmes (ménages) ayant des enfants de moins de 5ans. En effet, les enfants en dessous de l’âge de 5ans sont les plus exposés au risque d’attraper des maladies liées à la malnutrition. En outre, tout bien (argent ou autre chose) donné à une femme pour le compte du ménage a beaucoup de chances de profiter à tous les membres de famille.

- Les jeunes (filles et garçons) dont l’âge est compris entre 18 et 25ans. Les personnes qui se trouvent dans cette tranche d’âge, une fois non occupées utilement, sont souvent exposées à la consommation de drogues et stupéfiants avec toutes les conséquences qui s’en suivent sur leur santé et la sécurité. 
Les réfugiés faisant partie de cette population cible doivent en outre former des groupes solidaires. 

 "L' amélioration des conditions socio-économiques des réfugiés burundais
et la prévention de la délinquance des jeunes pour les préparer à un retour constructif à leurs."