Les jeunes réfugiés formés en métiers sont déjà actifs

Printer-friendly version
Les jeunes réfugiés formés en métiers sont déjà actifs

Dans le cadre de la  prévention de la délinquance et de la participation aux groupes armés des jeunes  burundais refugiés au Rwanda, la Maison Shalom les accompagne à travers à l’appui à la formation professionnelle. Ce projet a comme objectif principale  d’éduquer, former, encadre en métiers et fournir un appui économique aux jeunes réfugiés  Burundais et  aux  jeunes Rwandais de la population hôte.  

Après l’identification, les jeunes apprenants ont choisi les sections préférées : Coiffures et esthétique (32), Cuisine et Hôtellerie (33) , Electricité et Soudure (25), Couture (22), Filming & TV Production(16) , Massage  Therappy (6) , Maçonnerie et plomberie (4) Sport and fitness (1)

La Maison Shalom a payé les frais de transport, le frais scolaires, acheté le matériel scolaire  et les effets personnels pour ceux qui sont allés dans les écoles à internat. Les jeunes en formation professionnelle sont encadrés dans la réalisation de leurs micro-projets ont fait en formant des groupes solidaires en fonction des filières suivies. Ceci les prépare à une bonne gestion des microfinancements dont ils bénéficieront après la formation professionnelle.

Au Total, 137 jeunes (59 femmes et 78 hommes) dont 66 du camp de Mahama ont reçu les certificats à la fin de la formation et les premières équipes commencent à recevoir leurs kits de démarrage de leurs activités génératrices de revenu.