25ans de la Maison Shalom

Après une année jubilaire depuis octobre 2018, les cérémonies de clôture de celle ci et de fêter le quart de siècle de la Maison Shalom se sont déroulées au centre communautaire Oasis of Peace de la Maison Shalom à Kigali au Rwanda.

Il est 9h, sous un beau soleil encore levant et une ambiance animée par le rythme du tambour burundais, les invités en provenance de 18 pays sont déjà arrivés et assistent à la danse acrobatique des tambourinaires réfugiés burundais de Kigali.

C’est par un message de félicitations et de soutien de la part de S.A.R la Grande Duchesse de Luxembourg, que les festivités ont débuté pour trois jours sous le thème « Un Autre Regard sur l’Humanité ».

Au premier jour, un message d’accueil et de présentation de différentes délégations, suivi d’un panel autour  du thème « Joie de partager ». Des témoignages et des expériences de certaines personnalités  ont parlé d’eux mêmes,  les intervenants sont ciblés parmi les humanitaires, les prêtres et les philanthropes. La solidarité était le mot du jour.

Le deuxième jour a été réservé à la visite au camp des réfugiés burundais de Mahama situé à quelques kilomètres de la frontière avec la Tanzanie, à l’Est du Rwanda. C’est là que la Maison Shalom avec l’appui de ses partenaires a érigé le Centre Elite de Mahama qui comprend la formation en différents métiers, une bibliothèque, un centre informatique donnant accès internet aux réfugiés du camp, des champs de démonstration de la permaculture,… ainsi qu’un encadrement culturel des enfants.

Le dernier jour a débuté par une messe d’action de grâce qui a été célébrée par l’Archevêque de Kigali, Mgr Antoine Kambanda avant de laisse place à des témoignages et des moments d’expression de gratitude.

La soirée riche en couleurs sous le rythme du tambour burundais et de la danse traditionnelle rwandais a été un moment convivial de partage d’un verre et de remerciements aux invités par Madame Marguerite Barankitse, fondatrice de Maison Shalom qui a fini par inviter toutes les personnes présentes à avoir « Un Autre Regard sur l’Humanité » et de transformer la vulnérabilité des personnes nécessiteuses  en opportunité de l’humanité.