Témoignage de Félicien, jeune réfugié burundais du camp de Mahama qui a réussi avec plus de 90%

Je suis le 3ème dans une famille de 10 enfants, nous avons perdu notre maman quand je n’avais 14 ans. En 2015 lorsque j’étais à l’université, j’ai protesté contre la violation de la constitution avec d’autres étudiants dans les rues de Bujumbura. Nous avons été réprimés par la police. Certains sont morts et nous avons dû fuir. Moi, j’ai pris la destination du Rwanda, au camp de Mahama. Dans le désespoir total, la Maison Shalom a rassemblé tous les étudiants qui avaient fui et nous a inscrits dans différentes universités. J’ai fait la faculté d’économie et comptabilité à l’université libre de Kigali (ULK). Grâce au soutien de la Maison Shalom qui nous a donné tout ce dont nous avions besoins pendant 3 ans, j’ai pu me concentrer sur mes études sans me soucier d’autre chose et j’ai obtenu mon diplôme avec une très bonne note de 92%. Je remercie très profondément la Maison Shalom et ses partenaires pour ce soutien que même certains parents ne pourraient pas octroyer à leurs enfants et je garderai et transmettrai, à mon tour, le message d’amour, d’unité et de la solidarité que nous a transmis la Maison Shalom.

Félicien N.

United against Coronavirus COVID-19

30 Burundian refugees graduated