Depuis 2012, hôpital REMA met en place une stratégie de prévention du cancer du col de l’utérus.

Ce projet concerne le dépistage et le traitement des lésions précancéreuses du col de l’utérus. Il associe IVA (Inspection Visuelle à l’Acide acétique) et frottis cervico-vaginaux en milieu liquide par la technique TURBITEC de LABONORD comprenant un turbishaker et une centrifugeuse. L’IVA sera réalisée par le personnel médical  de REMA et le screening des frottis par les cytotechniciens du laboratoire après une formation par deux médecins anatomocytopathologistes (Dr Françoise Baylet- Vincent de la Suisse  et Dr Chantal Donné de la France). Le traitement et le suivi des patientes dépistées positives seront assurés par l’équipe médico-chirurgicale sur place appuyée par des médecins bénévoles et ceux de « gynécologie sans frontière ». Ce programme répond aux  besoins sanitaires des femmes burundaises en particulier et des communautés voisines. L’hôpital REMA est un précurseur dans ce domaine ainsi qu’un centre de formation unique au Burundi.  Ce projet dont une partie de la réalisation vient d’être possible grâce au soutien d’Ahmisa Fund et de la fondation Amber.