Mise en place de 215 Comités communautaires de Protection des Enfants.

C’est dans le cadre de renforcer la protection, l’encadrement et réintégration communautaires des enfants rapatriés, expulsés et autres enfants vulnérables dans les 7 communes des provinces de Ruyigi et Rutana que la Maison Shalom appuyée par le Ministère de la Solidarité National, du Genre et des Droits de la Personne Humaine et l’Unicef est entrain de mettre en place 215 Comités de Protection des Enfants(CPE). Chaque CPE comprend 7 personnes par colline (un chef collinaire, 2 hommes, 2 femmes, 2 enfants dont 1 garçon et 1 fille). Ces CPE permettront l’éradication des phénomènes d’exploitation des enfants qui ne croissent d’accroitre ces derniers jours. La Maison Shalom appelle toutes les familles à être des pionniers dans la protection des droits de l’enfant.